Focus sur le bilan de compétences


Découvrez dans cet article la notion de bilan de compétences, son utilité, ses caractéristiques


Bilan de compétences

Avez-vous déjà passé un bilan de compétences ? Que vous soyez en arrêt d’activité après un licenciement ou que vous êtes à la recherche d’un emploi, l’évaluation des compétences est une étape charnière pour pouvoir s’orienter vers un développement personnel optimal.

Une définition rapide de ce qu’est un bilan des compétences : un test conçu analyser vos compétences tant personnelles que professionnelles dans le but de vous orienter vers un projet professionnel adéquat ou une formation.

En règle générale, le bilan de compétences est financé par le compte personnel de formation, ou CPF, pour les salariés. Pour les demandeurs d’emploi, il peut être financé par le Pôle emploi.


Le bilan de compétences, c’est quoi ?


Le bilan de compétences part d’une initiative personnelle du demandeur. Son objectif est de définir une orientation professionnelle optimale (évolution de carrière, changement de métier, formation).

Souvent appelé « évaluation psychométrique », le bilan de compétences est conçu pour évaluer deux domaines clés : la personnalité et l’aptitude. Ces évaluations de compétences aident les personnes à évaluer les types de capacités qu’ils possèdent, mais aussi, mettent en exergue d’éventuelles lacunes qui peuvent constituer un blocage à sa situation. En plus clair, le bilan a pour but de faire le point sur votre carrière afin de mieux vous aider à progresser.


La plupart du temps, le bilan de compétences est lié à la sortie d’un emploi, un licenciement, une envie de changer d’orientation ou un souhait de promotion. Dans chacune de ces situations, l’évaluation de vos compétences vous permettra de vous faire un avis tranché sur la gestion de votre carrière afin de mieux réagir à l’avenir. Pendant le bilan, vous serez assisté par un consultant qui va vous aider à valoriser votre profil et trouver une bonne adéquation entre votre profil et l’évolution que vous recherchez.


À qui s’adresse le bilan de compétences ?


Le bilan de compétences est accessible aux salariés du secteur privé (qu’ils soient en CDD ou en CDI), aux salariés du secteur public (agents non titulaires ou fonctionnaires) avec des conditions annexes et aux demandeurs d’emploi (s’adresser à l’APEC, à Pôle emploi ou à Cap emploi).


Pour le salarié, il peut recourir à ses droits de formation afin d’effectuer le bilan de compétences, soit :

  • en dehors du temps de travail (ce qui ne l’oblige pas à informer son employeur)

  • pendant le temps de travail (obligation de demander l’accord préalable de l’employeur suivant les règles de pratique des heures de formation)


Comment se déroule le bilan de compétences ?


Le bilan de compétences suit une réglementation définie, quel que soit l’organisme auquel vous vous adressez. L’évaluation n’est pas réellement définie dans le temps, mais doit comprendre obligatoirement une phase préliminaire, une phase d’enquête et une phase de conclusion.


La phase préliminaire est celle où vous devez convaincre de votre volonté à aller jusqu’au bout de votre démarche. Ainsi, vous pourrez analyser en toute clarté votre situation actuelle et définir vos besoins réels. Dans cette phase, vous serez informé sur les paramètres de déroulement de l’évaluation, ainsi que les techniques qui seront utilisées.


Après la phase découverte, vous passerez par la phase investigation où vous allez analyser plus profondément vos intérêts (que ce soit au niveau personnel ou professionnel), vos motivations et vos besoins. Ainsi, vous parviendrez à identifier vos aptitudes réelles et à les évaluer. C’est dans cette phase que vous pourriez définir les possibilités d’évolution qui s’offrent à vous.


Et enfin, la phase conclusion est l’aboutissement des entretiens et évaluations des étapes précédentes. Vous prendrez connaissance des bilans détaillés de la phase des enquêtes. Ce qui vous permettra de lister les éventuels facteurs qui vont booster ou bloquer la réalisation d’un projet d’avenir (recherche d’emploi, changement d’orientation, évolution professionnelle, etc.).


Le financement du bilan de compétences


Le bilan de compétences doit être réalisé auprès d’un organisme de formation agréé. Pour les entreprises, elles doivent se tourner vers un prestataire extérieur qui ne doit pas également organiser en elle-même une évaluation pour ses propres salariés. Les règles de financement du bilan de compétences ont évolué depuis 2015, année de la réforme de la formation professionnelle qui a notamment supprimé le DIF au profit du CPF.


Si le bilan de compétences est à l’initiative du demandeur d’emploi, le financement relève généralement de fonds propres. L’évaluation est officiellement accessible aux chômeurs suivant le cadre du Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi. Si ce sont des organismes comme Pôle emploi qui prescrivent le bilan, tous les frais y afférent sont pris en charge.


Dans le cas où le bilan de compétences est de l’initiative d’un salarié, il doit se tourner vers l’organisme financeur auquel son entreprise est adhérente. Il aura ensuite accès au dossier de prise en charge qui sera rempli par l’organisme chargé de l’évaluation, ainsi que par son CPF.


Quoiqu’il en soit, le bilan de compétences peut vous être d’une grande aide afin de clarifier votre situation actuelle. Cela vous permettra d’appréhender au mieux votre avenir professionnel, une garantie indispensable à votre épanouissement personnel.


SiiilVE vous accompagne dans votre projet de Bilan de compétences.

Pour toute informations ou inscription via le bouton ci-dessous :